Testata


De la revue Science et Foi - an 1995

LE GEOCENTRISME DANS LES PAYS ANGLO-SAXSONS

Y. Nourissat


Fernand Crombette n'est pas le seul savant moderne à avoir remis en cause le système du monde. Il y avait eu, également, Plaisant et Ollivier qu'il cite dans son Galilée avait-il tort ou raison? Mais il existe une littérature géocentriste abondante en langue anglaise que nous aimerions faire connaìtre aux lecteurs de Science et Foi. L'initiateur en est Walter van der Kamp, Canadien d'origine hollandaise vivant en Colombie Britannique, de religion réformée, qui, d'abord créationniste, s'est demandé en lisant textuellement le début de la Genèse si le système du monde officiel, contredit par le texte n'était pas suspect. Comme Fernand Crombette, il a revu l'histoire de l'astronomie moderne, et s'est rendu compte que, non seulement la preuve du système héliocentrique n'avait pas été apportée, mais que les expériences d'Airy et de Michelson prouvaient plutòt la position centrale de la terre dans le système solaire. Cependant, il n'a pas cru, comme le savant catholique, devoir créer son propre système et s'est rallié à celui de Tycho Brahe qui avait déjà été adopté par les jésuites car il est compatible avec la Bible. Il a fondé une revue, le Bulletin de l'Assocìation Tychonienne, (en anglais: Bulletin of thè Tychonian Society) qui a maintenant changé de nom et s'appelle L'Astronome Biblique (The Biblical Astronomer), sous la direction de son successeur, le Dr Gerardus Bouw, qui est astronome diplomé et a publié un livre très intéressant sur le géocentrìsme 'With every Wmd ofDoctrine" (A tout vent de doctrine) (disponible chez l'auteur au 45 27 Wetzel Avenue, Cleveland - OHIO 44 109 - USA).

La diffusion de cette revue a suscité la rédaction d'articles défendant le géocentrìsme écrits par de nombreux hommes de science. Les plus intéressants sont disponibles chez M. Paul Ellwanger (38 30 Old Denton -213 Carrolton TX 75007 - USA) qui en envoie une liste à toute personne intéressée. Nous nous permettons de recommander au lecteur ceux de Paula HAIGH, correspondante du CESHE, intitulés Galileo's Heresy et Galileo's Empiricism, et ceux de Solange Hertz, autre correspondante du CESHE, appelés Recanting Galileo et What's up? Notons aussi le très intéressant Foucault Pendulum de Richard Elmendorf qui a promis une récompense de 1.000 dollars à qui prouverait que la terre tourne, et qui n'a toujours pas déboursé cette somme !

Enfin, nous nous permettons de recommander la passionnante trilogie d'un auteur brìtannique N.M. Gwynne sur Galilée, Newton et Einstein, qui est disponible en langue anglaise chez Paul Ellwanger.

Ceshe - 2020