Testata


Science et Foi, n° 92 juillet 2009

In memoriam: ALAIN FOURNIER

/// - ///
Alain Fournier - Notre Dame du Laus 2005

Notre ami Alain Foumier, qui fut président du CESHE pendant 7 ans, est décédé à Toumai le lundi 11 mai 2009 à la suite d'une longue maladie.
Ses funérailles ont été célébrées en l' église Saint Piat de Tournai, le samedi 16 mai 2009 à 11H00, en présence de nombre d'amis du CESHE (parmi ceux qui avaient pu être prévenus).
Tous garderont de lui l'image d'un homme d'abord agréable, cultivé, aux centres d'intérêts très variés (du Standard de Liège à l'égyptologie, du saxophone à la philosophie d'Origène) et à la vie professionnelle et personnelle plus que remplie.
Né à Tamines le 19 avril 1942, il avait connu une carrière de professeur d'architecture à St Luc à Tournai, et d'architecte, de l'Espagne au Mexique. Au sujet de son séjour en Andalousie, il me confiait sur son lit d'hôpital quelques jours avant de mourir: « c'était la plus belle période de ma vie ».
Particulièrement intéressé par l'égyptologie, il était un des derniers à avoir connu Femand Crombette de son vivant, alors qu'il était étudiant en architecture. En 2001, il s'était proposé au poste de président du CESHE.

Nous étions favorables à sa candidature pour toutes ces raisons. D'autant plus que lorsqu'il faut assumer un poste à responsabilité dans une association, peu de personnes se proposent! Très motivé, et retraité de surcroît, il pouvait alors se donner entièrement à l'œuvre. Les circonstances de ses débuts à la tête de l'association furent délicates à la suite du décès du regretté Gabriel Martellière. Gaby, outre son rôle de secrétaire, assurait aussi les fonctions de trésorier et de libraire avec autant de talent que d'efficacité ! Suite à sa disparition, Alain proposa un de ses amis, Christian Jordan, pour l'épauler en tant qu'administrateur-trésorier. Emmanuel Clerbout accepta à son tour le poste de secrétaire, non sans mérite de sa part.

/// - ///
Le jeune Alain Fournier en pleine discussion avec Fernand Crombette

Nous devons à Alain et à sa grosse capacité de travail, la sortie de sept nouveaux cahiers très bien illustrés, un intérêt renouvelé de la lecture de l'hébreu selon la méthode de Crombette avec la tenue de plusieurs séminaires, l'organisation de colloques dans la région de Gap (Notre Dame du Laus), la création d'un nouveau site internet (grâce à Nicolas Jordan). Et ceci dans un contexte compliqué et dans un monde hostile et de plus en plus éloigné de nos préoccupations. Pour tout cela, je tiens à lui renouveler nos remerciements ainsi qu'à Christian Jordan, son ami fidèle.
Au nom de l'association, nous présentons nos condoléances chrétiennes à toute la famille d'Alain et prions pour le repos de son âme.
In Spe Resurectionnis

Jean-Charles Crémieux
Président du CESHE


ALAIN FOURNIER:
TEMOIGNAGE DU FONDATEUR DU CESHE

Rodolphe HERTSENS

 

Notre ami Alain FOURNIER aura été président du CESHE-France pendant sept ans. Il faut pourtant regarder d'un peu plus près.

Quand j'ai connu Fernand Crombette vers 1964-65, il y avait cinq ou six personnes qui rendaient de temps en temps visite à cet homme savant mais très discret. Je crois avoir fait la connaissance d'Alain en 1967 lorsque Fernand Crombette a « baptisé» son livre autoédité « Galilée avait-il tort ou raison?» qu'il venait de recevoir de son imprimeur. Nous étions alors une quinzaine de personnes autour de l'auteur.

Quand quelques mois après le décès de Fernand CROMBETTE et à la demande de sa fille, Mademoiselle Liane Crombette, j'ai pu fonder l'association sans but lucratif CESHE (Belgique), en mars 1971, Alain n'était pas parmi les membres fondateurs mais nous avons maintenu un certain contact. Une tête de pont, le CESHE-France, fut créée en 1978 sous la présidence du Marquis de la FRANQUERIE qui transmettra la présidence à Dominique TASSOT en 1985. Lors du premier colloque international en 1982, à Villers Notre-Dame (Belgique), Alain FOURNIER était parmi nous. Il était devenu membre adhérent en 1981 et membre effectif en mars 1985 (ces appellations selon les lois belges). Il fut parmi les conférenciers à Montmartre (Paris) lors de notre 4e colloque sur le sujet qu'il préférait, l'Égypte. Il nous a parlé des jubilés égyptiens qui ont permis à Crombette de fixer l 'histoire exacte des dynasties de ce pays.

En 1987 un infarctus suivi d'une opération cardiaque en fin d'année me semblait une indication pour démissionner et j'ai demandé alors à Alain de prendre la direction du CESHE (belge). Ce qu'il a fait jusqu'au mois de janvier 1990, date à laquelle il m'a rétrocédé la présidence. En mars 2000 on pensait à la fusion des cercles belges et français et Maître Willem BALLAUX prit la présidence belge. Entre-temps Alain Fournier était aussi devenu membre du CESHE-France. Lors de la fusion effective des deux cercles, en 2002, Alain en devenait le président.

Avec sa grande intelligence et sa grande capacité de travail, il poursuivait toujours des études en différents domaines. C'est lui aussi qui a fait le nécessaire pour envoyer au Vatican, selon les voies hiérarchiques, un dossier complet et annoté de l'œuvre de Crombette. Notons que le Ceshe n'a jamais reçu de réponse, ni même un accusé de réception.

Il faut rendre à Alain FOURNIER le mérite d'avoir remis à l'honneur l'étude des grands travaux de Crombette, en particulier l'histoire de l'Égypte et sa méthode de traduction de l'hébreu par le copte.

Nous prions le Seigneur pour le repos de son âme. Nous espérons qu'arrivé auprès de Dieu et de Fernand Crombette, il puisse aider la nouvelle direction pour continuer à étudier et exploiter l' œuvre écrite pour le Créateur, pour l'Église et pour la France.

Ceshe - 2020