Testata


ATTAQUES D'ELEPHANTS EN ORISSA EXACTEMENT 1an APRES DES PERSECUTIONS (anti-Chrétiennes)

Elefanti


En Juillet 2008, de violentes persécutions anti chrétiennes ont éclaté dans l'Etat indien d'Orissa. Il y a 1 an, une religieuse agée de 22 ans religieuses a même été brûlée vive quand des foules en colère ont incendié un orphelinat dans le village de Khuntpali dans le district de Barhgarh, une autre religieuse a été violée à Kandhamal, des émeutiers ont attaqué des églises, des véhicules ont été incendiés, des maisons de chrétiens détruites, et le Père. Thomas Chellen, directeur du centre de pastorale qui a été détruit par une bombe, a échappé de justesse après qu'une foule hindoue ait voulu le brûler vif. Au final, il y eut de 500 chrétiens assassinés, des milliers de blessés et sans-abri après que leurs maisons aient été réduites en cendres. Récemment, un événement étrange et dramatique a eu lieu en Orissa, qui a amener nombre de gens à se questionner.

Ces derniers mois, des troupeaux d'éléphants sauvages ont commencé à entrer dans les villages qui abritaient certains des pires persécuteurs anti-chrétiens pendant les troubles. Dans un village, où, l’année dernière en Août, les chrétiens avaient à courir pour sauver leur vie pendant que leurs maisons étaient détruites par les émeutiers, un troupeau d'éléphants sorties de la jungle environnante exactement un an plus tard, en Juillet 2009, à la même époque passa à l’attaque du village des anti-chrétiens.

Ces éléphants ont d'abord attaqué une machine concasseur de roches appartenant à un des principaux leaders du mouvement de la persécution. Ils ont ensuite détruit sa maison et des fermes.

Des centaines de villageois ont été forcés de se réfugier dans des camps de l'État indien d'Orissa après des attaques répétées d'un troupeau d'éléphants.

Sept personnes ont été tuées et plusieurs autres blessés dans des attaques perpétrées par un troupeau de 12-13 éléphants au cours des dernières semaines dans le district de Kandhamal.

Plus de 2500 personnes vivant dans 45 villages ont été touchés par les attentats, le chef du district Krishen Kumar dit: "Il est assez difficile de comprendre pourquoi ce troupeau d'éléphants a émigré du sanctuaire Lakheri dans un district voisin". Il affirme que le troupeau avait parcouru quelque 300 km en Kandhamal, et était même entré dans une ville du district. Les Responsables de la faune campaient sur les lieux des attentats en essayant de comprendre pourquoi les éléphants étaient sortis de leur sanctuaire. Les villageois anti-chrétiens quant à eux, affirment que les éléphants attaquent leurs troupeaux dans ces zones, provoquant d'importantes destructions.

Les persécutions Gagnant du terrain, et d’autres foyers chrétiens ayant été saccagés. Les Eléphants démolirent les jardins des persécuteurs, laissant intactes les foyers chrétiens.

Ces attaques étranges se sont répandues, et d'après un rapport, les éléphants ont déjà détruit plus de 700 maisons dans 30 villages, et tué cinq personnes. Personne dans ce domaine n’avait jamais vu ou même imaginé l'apparition unique d'un troupeau d'éléphants sauvages comme celui-ci. Les éléphants ne sont pas des éléphants ordinaires, ils semblent obéir à une mission.

Techniquement, d’après le rapport d’enquête collective, les éléphants plus petits entrent d’abord dans un village. Ils rejoignent ensuite le plus grand troupeau, et les grands éléphants suivent ensuite et commencent le travail de destruction.

Le ministère de l'Inde a déclaré: «Nous pensons qu'il pourrait y avoir quelque chose à voir avec la vengeance du sang des martyrs. En fait, la crainte de Dieu est tombée sur les populations locales, qui ont marqué ces éléphants "éléphants chrétiens».

Avec un peu d'aide émanant de l'administration, les villageois ont entrepris de construire des barrages routiers. "Les éléphants ont détruit les récoltes et les maisons sélectionnées anti-chrétiennes. Mais les responsables expriment trop d'impuissance." Il n'y a pas d'habitat permanent des éléphants dans Sundargarh. Ils viennent de Bihar, Chhattisgarh et Jharkhand où leurs habitats ont diminué. Mais ne voit pas clairement comment et pourquoi ces éléphants ont atteint l'Orissa.

Source: http://www.archdioceseofcolombo.com/

Ceshe - 2020